tocilizumab (Actemra)6 juillet 2021 : L’OMS recommande de recourir à des antagonistes de l’interleukine 6 pour sauver la vie des patients atteints de COVID-19 et demande instamment aux fabricants de s’unir aux efforts visant à améliorer rapidement l’accès à ces produits.

- Les conclusions d’une méta-analyse prospective et d’une méta-analyse en réseau dynamique lancées par l’OMS sont publiées en ligne par JAMA. Il s’agit de la plus vaste analyse de ce type consacrée à ce jour à ces médicaments, car elle tient compte des données de plus de 10000 patients participant à 27 essais cliniques.

- Les patients atteints d’une forme grave ou critique de COVID-19 sont souvent victimes d’un emballement de la réponse immunitaire, qui peut leur être très préjudiciable. Les antagonistes de l’interleukine 6 (le tocilizumab et le sarilumab) ont pour effet de supprimer cette réaction excessive.

- Ces médicaments sont les premiers à avoir démontré une efficacité contre la COVID-19 depuis que les corticostéroïdes ont été recommandés par l’OMS. Chez les patients atteints d’une forme grave ou critique de COVID-19, l’administration de ces médicaments réduit de 13% le risque de décès par comparaison avec les traitements standard.

Autrement dit, on comptera 15 décès de moins pour mille patients, et jusqu’à 28 décès de moins pour mille patients atteints d’une forme critique. La probabilité de devoir recourir à une ventilation mécanique pour les patients atteints d’une forme grave ou critique est réduite de 28% par comparaison avec les traitements standards. Ainsi, sur mille patients ayant besoin d’une ventilation mécanique, on en comptera 23 de moins.

- La société pharmaceutique suisse Roche a suspendu ses droits de brevet sur le médicament Tocilizumab dans les pays à revenu faible et intermédiaire pour la durée de la pandémie, après les déclarations de l’OMS.

- Le tocilizumab est le deuxième médicament recommandé par l'OMS pour le traitement du Covid-19 après la recommandation de la dexaméthasone en septembre 2020. Il appartient à la classe des médicaments appelés anticorps monoclonaux qui sont utilisés dans le traitement de diverses maladies. Cependant, la plupart des anticorps monoclonaux existants ont un prix extrêmement élevé et sont donc pratiquement impossibles à obtenir dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

INHIBITEURS D'INTERLEUKINES (TOCILIZUMAB) :

TOCILIZUMAB est commercialisé par le laboratoire Roche dans plusieurs pays sous le nom ACTEMRA® ou ROACTEMRA®. Il est indiqué pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR) active, sévère et évolutive et l’arthrite juvénile idiopathique.
Son prix est élevé et il a des effets indésirables non négligeables notamment une toxicité hépatique, allergie et peut favoriser des infections graves (tuberculose, mycoses, ...).

La posologie recommandée pour le tocilizumab est une dose unique de 8 mg/kg en perfusion intraveineuse. La dose totale ne doit pas dépasser 800 mg.

Les indications :

  • adultes hospitalisés et enfants âgés de 2 ans et plus atteints de COVID-19
  • ont un niveau de protéine C-réactive de >75 mg/litre (signe d'inflammation).
  • qui reçoivent des corticostéroïdes systémiques et nécessitent un supplément d'oxygène, une ventilation mécanique non invasive ou invasive, ou oxygénation extracorporelle par membrane (ECMO).
  • en absence d'infection bactérienne ou virale (autre que le SRAS-CoV-2) qui pourrait être aggravée par le tocilizumab.

Actemra n'est pas autorisé pour une utilisation en ambulatoire avec COVID-19.

Références :